SPORT – BLESSURES ET PERFORMANCE

 

L’exposition à une pression comprise entre 2 et 3 fois la pression atmosphérique dans un environnement enrichi en oxygène (avoisinant les 100 % d’oxygène) permet d’accélérer la guérison des blessures sportives liées au système musculo-squelettique, telles que les entorses, les lésions du ménisque, les contusions musculaires, les chirurgies et bien d’autres.

L’OHB est particulièrement efficace pour la récupération des blessures des tissus mous ou des fractures osseuses. Moins de perte musculaire est observée (convalescence post opératoire plus courte) et la phase de réhabilitation progresse plus rapidement. Une étude effectuée sur des joueurs de soccer en Écosse[1]  démontre que le temps de récupération suite à divers types de blessure (cartilage, muscle, ligament, tendon et autres) peut être réduit de 70% lorsque l’OHB est utilisée comme thérapie adjuvante à la physiothérapie.

Certains athlètes professionnels et amateurs utilisent l’OHB pour améliorer leur endurance ou accélérer la récupération de la fatigue liée à un entrainement intense. Les bénéfices liés à cette utilisation n’ont pas été scientifiquement prouvés. Rappelons que l’OHB est un traitement naturel dont les mécanismes d’action sont connus et qui présente très peu d’effets sécondaires. Néanmoins, cette thérapie comprend des risques liés à son utilisation. Elle doit être effectuée par des professionnels ayant une formation adéquate, dans un cadre contrôlé et sous la supervision d’un médecin.

Avec ses 125 kg et sa valise compacte contenant dans un véhicule utilitaire, l’HematoCareTM est la technologie hyperbare idéale pour accompagner les athlètes et les équipes sportives dans tous leurs déplacements.

 


[1] Nylander G, Nordstrom H, Lewis D, et al: Metabolic effects of hyperbaric oxygen in postischemic muscle. Plast Reconstr Surg 1987;79(1):91-97